Les 5 blessures de l'âme, c'est quoi?


    Les 5 blessures sont tirées d’un livre de Lise Bourbeau et elles sont le résultat des recherches de Sigmund Freud, Wilhelm Reich, John C. Pierrakos et Alexander Lowen.
 

clé.jpg

   Les blessures de « l'âme » sont des blessures profondes qui bloquent l'expression de notre véritable nature ou essence. En effet, ces souffrances existentielles permanentent dirigent notre vie en influençant notre comportement,

en conditionnant nos rapports avec les autres et en décidant finalement de ce qui nous arrive. Nous avons donc perdu notre liberté.

 

Les 5 blessures et souffrances sont : le Rejet, l'Abandon, l'Humiliation, la Trahison et l'Injustice.

 


   Certaines expériences pénibles que nous avons pu vivre, nous ont conduites à adopter un comportement de défense pour faire face à ces 5 blessures. Souvent, d’ailleurs, nous ne sommes pas conscients de ces protections que nous mettons en place.

   Ces 5 protections que l’on appelle aussi « masques » apparaissent lorsque la blessure est activée ! Elles peuvent être

la Fuite, la Dépendance, le Masochisme, le Contrôle ou la Rigidité. Ainsi, ce masque que l’on porte est là pour nous protéger de la souffrance accumulée tout au long de notre existence. L’inconvénient est que ces masques nous empêchent d’être réellement nous-mêmes ! Ils nous tiennent à distance des vrais problèmes. D’une part, ils nous empêchent de mieux nous connaître et d'autre part, les masques cachent aux autres celui que l’on est réellement.


   Les 5 souffrances ou blessures génèrent chez chacun une attitude, un comportement de protection que nous portons comme un masque pour nous éviter de revivre ces blessures. Certaines seront évidentes pour vous et d’autres peut-être plus diffuses. Chacun utilisera un masque prédominant qui lui colle à la peau et qu’il utilisera plus que les autres.
 

5%20blessure%20de%20l'ame_edited.jpg

Les 5 blessures qui nous empêchent d'être nous-mêmes avec le masque et la peur associés :



Connaître la souffrance ou subir une blessure à un moment donné conduit à la mise en place d'une stratégie de protection, "le masque" qui est activé par une peur de revivre cette blessure et de souffrir à nouveau.
 

Comment sans libérer ?
 


   La prise de conscience de notre manière de fonctionner, inconsciente et automatique, est une première étape vers plus de liberté et d’épanouissement. Surmonter nos blessures permet d’accéder à une autonomie affective, de savoir ce que nous voulons réellement et d'agir de façon cohérente.


 

Les étapes de la guérison :

 

 

  •    Prendre conscience de sa blessure et de son "masque".

  •    Accepter sa souffrance comme sienne et ne plus accepter d'accuser les autres de sa propre souffrance.

  •    Se donner le droit d'avoir souffert et d'en avoir voulu aux autres (et ses parents). Comprendre les autres qui souffrent aussi et accusent les autres.

  •    Accepter d'avoir mal, de faire mal. Accepter la vie comme elle est. Ne plus avoir besoin de porter son masque pour se protéger. S'aimer.