Qui est le Docteur Mikao Usui,        le fondateur du Reiki ?

<< Si le Reiki pouvait s’étendre à travers le monde, il toucherait le cœur humain et les mentalités de la société.

Il serait une aide précieuse pour beaucoup d’entre nous, guérissant non seulement les maladies, mais aussi la Terre en tant que tout. >>

Mikao Usui naquit le 15 aout 1865 dans un village de Yago, au sud du Japon. Élève brillant et studieux, il se maria et eut deux enfants. Il exerça plusieurs métiers : fonctionnaire, journaliste, homme d’affaires et secrétaire du maire.

Mikao_Usui.jpg

Sa vie 

   Au cours de son existence, Mikao Usui voyagera en Occident (aux Etat Unis et en Europe) mais également en Chine pour étudier. Il était un homme honnête et dévoué, s’intéressant à l’histoire et aux différentes religions, comme le christianisme et le bouddhisme, mais aussi à la médecine et à la psychologie.

   Homme de quête, il s’intéressa profondément à la méditation (état paisible de non-pensée, non-vouloir et non-faire, l’état ultime de relaxation) et à la recherche de la vérité. Pendant ses études, il découvrit les textes bouddhistes sacrés et apprit le sanscrit pour pouvoir les déchiffrer. Dans l’un de ses écrits antiques, il découvrit les symboles et mantras, clé de la méthode Reiki.

   Après son éveil mystique (illumination) sur le mont Kurama en 1922, il consacra encore plusieurs années à concevoir, pratiquer et enseigner la méthode Reiki.

 Reconnaissance

   Usui était très estimé de l’empereur de l’ère Meiji (1868- 1921). Sous son règne, le Japon ouvrit ses frontières pour la première fois depuis des siècles et connut une période nouvelle.

   La force de la méthode Usui ne porte pas seulement sur la guérison physique, mais aussi sur l’éveil spirituel. Usui insista sur l’importance de vivre une vie sincère et spirituelle et adopta les << principes de vie >> de l’empereur Meiji, les utilisant comme fondements de son travail thérapeutique et comme préceptes de vie, en accord avec les principes de vie du Reiki qui sont :

  • Rien qu’aujourd’hui, ne t’énerve pas.

  • Rien qu’aujourd’hui, ne t’inquiète pas.

  • Honore tes parents, professeurs et aînés.

  • Gagne ta vie honnêtement.

  • Remercie chaque être vivant.

   

   Au cours de son voyage au Japon, lors duquel il enseigna et répandit le Reiki, il fut victime d’un accident vasculaire cérébral et mourut en 1926, à l’âge de 61 ans. Il est enterré avec sa femme et son fils dans le temple bouddhiste de Shoji, dans la banlieue de Tokyo.

   Découvertes tardives

   Il existe de nombreux récits sur Mikao Usui et l’histoire du Reiki. À la fin des années 1990, deux maîtres Reiki, L’Allemand Arjava Petter et sa femme, la Japonaise Chetna Kobayashi, présentèrent une image quelque peu différente de la découverte et du développement du Reiki. Leurs recherches révélèrent qu’Usui était bouddhiste, et non pas prêtre chrétien, et qu’il avait transmis l’ensemble de son savoir non pas seulement à Chujiro Hayashi, comme l’avait déclaré Hawayo Takata, mais à 17 personnes. On sut que le Reiki continua d’être enseigné pendant et après la seconde guerre mondiale et que plusieurs Maîtres Reiki survécurent à cette guerre.