Qui est le Docteur Edward Bach ?

edward-bach.jpg

   Edward Bach est naît le 24 septembre 1886 en Angleterre, près de Birmingham.


   Petit, déjà, il est attiré par la nature et a une sensibilité pour la souffrance des êtres Humains et des animaux.


   Il part faire ses études de Médecine à l’Université de Londres où il obtient en 1912 son diplôme de Médecin, puis travaille en milieu hospitalier où il fait des recherches en Bactériologie et Immunologie. Il ouvre ensuite son cabinet de consultation à Londres.

   Négligeant sa santé depuis quelque temps, il s’effondre un jour dans son laboratoire. Il est atteint d’un cancer. Il ne lui reste que quelques mois à vivre. Il travaille alors sans relâche sur ses vaccins et sent sa santé s’améliorer.

   En 1918, Bach travaille à l’hôpital London Homéopathic où il découvre l’Homéopathie, puis transforme

ses vaccins Bactériologiques en vaccins homéopathiques (nosodes intestinaux). Ses traitements étant efficaces, il décide d’aller plus loin dans ses recherches pour remplacer ces nosodes par des préparations

à base de plantes.


   En 1930, à l'âge de 43 ans, il décida de rechercher une nouvelle technique de guérison. Il passa le printemps et l'été à découvrir et à préparer de nouveaux remèdes floraux - qui ne comprenaient aucune partie de

la plante, mais simplement ce que Bach prétendait être le modèle d'énergie de la fleur. En hiver, il traitait

les patients gratuitement.


   Plutôt, que de s'appuyer sur la recherche médicale et sur la méthode scientifique, les remèdes floraux

de Bach ont été dérivés de manière intuitive et sont basés sur ses liens psychiques perçus avec les plantes. 

S'il ressentait une émotion négative, il tiendrait la main sur différentes plantes et, si quelqu'un atténuait cette émotion, il attribuerait à cette plante le pouvoir de guérir ce problème émotionnel. Il croyait que le soleil

du matin passant par les gouttes de rosée sur les pétales de fleurs transférait le pouvoir de guérison de

la fleur sur l'eau sorte qu'il recueillait les gouttes de rosée des plantes et préservait la rosée avec une quantité égale d'eau-de-vie à produire. Une teinture mère qui serait encore diluée avant utilisation. Plus tard, il a constaté que la quantité de rosée qu'il pouvait collecter n'était pas suffisante. Il a donc suspendu les fleurs dans l'eau de source et laissé les rayons du soleil les traverser. 


   Tout en reconnaissant le rôle de la théorie du germe de la maladie, des organes et/ou des tissus défectueux, ainsi que d'autres sources connues et démontrables de maladies, Bach se demandait comment l'exposition

à un agent pathogène pouvait rendre une personne malade, tandis qu'une autre n'était pas affectée, à tous points de vue et l'analyse, ils étaient dans les mêmes états de santé. Il a postulé que la maladie était le résultat d'un conflit entre les buts de l'âme et les actions et perspectives de la personnalité.


   Cette guerre interne, selon Bach, conduit à des déséquilibres émotionnels et à un blocage énergétique,

ce qui provoque un manque d'harmonie, conduisant ainsi à des maladies physiques.


   Les remèdes de Bach sont axés sur le traitement de la personnalité du patient, qu'il considère comme

la cause première de la maladie.


   En 1936, Edward Bach quitte ce monde à l’âge de 50 ans, pendant son sommeil.